1666  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





LES OUBLIES
La  maison Bleue
OASIS
AUTRES SOLEILS D'AFRIQUE
Qu'Allah bénisse Mora
Au cimetière de la pellicule
Nuit Debout

Africaines garage

ROI KEITA

Assinie

Kaïssé (fleur de flamboyant)

De plus en plus loin
CACAO (2ème Partie)
Classe de rêve
Les témoins de l'ombre
Sur les traces d'Idrissa Ouedraogo
La vie est un chemin de fer
Pierrette
Tête coupée
On va renaître
FICHE DU FILM

Le ciné colonial

Le « ciné » colonial : cinéma de propagande ou équivalent français du western ? Dès 1895, l'Algérie et la Tunisie découvrent le cinéma en même temps que la France. Très vite, des Européens y tournent des films qui reproduisent les rapports de pouvoir entre la métropole et les colonies. Paradoxalement, ces images de propagande constituent pour ces pays la seule trace visuelle du passé. La France y est toujours présentée comme une mère protectrice et le légionnaire comme le mâle dominateur qui donne sa vie pour "pacifier" une terre et venir en aide aux populations. La femme arabe, lascive, n'existe que comme source de plaisir sexuel, même si elle fait le lien entre les deux cultures. L'homme y est représenté comme un fourbe dont on doit se méfier. La décolonisation approchant, la propagande s'intensifie… Cette image négative des Maghrébins véhiculée par le cinéma leur a longtemps collé à la peau. Aujourd'hui, les Occidentaux l’ont remplacée par un nouveau cliché : celui du terroriste intégriste, pas si éloigné de celui du chef sauvage des premiers films muets...

 Durée : 52’

Genre : Documentaire

Thèmes : Cinéma, histoire, colonialisme, Maghreb

Année : 1997

Pays : France

 

Réalisateurs : Moktar LADJIMI

 

Production : Gaumont télévision (GETEVE), La Sept Arte. Avec la participation  de : CNC, Agence de la francophonie.

 

Distribution : Gaumont télévision (GETEVE)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :