1687  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





Passion
Rue Dorval
Lititi Mboka
Freda
Taste
Walinzi
Warsha
Temps Mort
Comme des garçons !
Regarder les étoiles
Cendres glorieuses
Benimana (Les enfants de Dieu)!
Ashkal
Dirty, Difficult, Dangerous
Cache-cache d'amour
Le Sénégal sous Abdou Diouf : regard sur le monde 
Le taxi, le cinéma et moi 
Taamaden
Fara (Faramalemy)
Valdiodio N'diaye, un procès pour l'histoire 
FICHE DU FILM

Au fil de l'électricité

Durée : 52 (minutes)
Genre : société
Type : documentaire
Année : 2013
Pays : République du Congo
Réalisateur/trice :
Aimée NKOUNKOU

Le Congo Brazzaville : une réalité, celle des coupures quotidiennes d’électricité. Un quartier sans cesse dans le noir, le mien. Après plusieurs années passées à l’étranger, je vais replonger dans cette réalité.

Des réfrigérateurs, des ventilateurs, des chambres froides à l’arrêt, des postes téléviseurs à jamais éteints, des centaines de mètres à parcourir pour laisser le téléphone portable à la « charge ». La nuit, les rares lampadaires alimentés comme ceux du « Boulevard Raoul » sont investis par une foule d’étudiants qui révisent pendant que les familles qui ne peuvent s’acheter un groupe électrogène retournent à l’ère des bougies et des lampes lucioles.

C’est durant ces grandes parenthèses de vie que j’enquête sur l’acheminement du courant, les mécanismes de survie et les multiples jeunes qui deviennent par désespoir, de potentiels candidats à l’exil.

- See more at: http://www.zaradoc.com/documentaires/au-fil-de-lelectricite/#sthash.lYWKgBvt.dpuf
Le Congo Brazzaville : une réalité, celle des coupures quotidiennes d’électricité. Un quartier sans cesse dans le noir, le mien. Après plusieurs années passées à l’étranger, je vais replonger dans cette réalité. Des réfrigérateurs, des machines arrêtées, des téléviseurs à jamais éteints, des centaines de mètres à parcourir pour laisser le téléphone portable à la "charge". La nuit, les rares lampadaires alimentés sont investis par une foule d’étudiants qui révisent leurs cours. C’est durant ces grandes parenthèses de vie que je me plonge dans cet univers.

IMAGE
Anatole Mafoula
 
SON
Adélaïde Mbouéya
 
MONTAGE
Jean-François Hautin, Roger Hautin
 
PRODUCTION / DIFFUSION
Zaradoc Films, Ivoire Film et Communication, TV Rennes 35
 
PARTICIPATION
Angoa-Agicoa, CNC. Aide à l'écriture, CNC. Aide au développement, OIF - Organisation internationale de la francophonie, Procirep

Le Congo Brazzaville : une réalité, celle des coupures quotidiennes d’électricité. Un quartier sans cesse dans le noir, le mien. Après plusieurs années passées à l’étranger, je vais replonger dans cette réalité.

Des réfrigérateurs, des ventilateurs, des chambres froides à l’arrêt, des postes téléviseurs à jamais éteints, des centaines de mètres à parcourir pour laisser le téléphone portable à la « charge ». La nuit, les rares lampadaires alimentés comme ceux du « Boulevard Raoul » sont investis par une foule d’étudiants qui révisent pendant que les familles qui ne peuvent s’acheter un groupe électrogène retournent à l’ère des bougies et des lampes lucioles.

C’est durant ces grandes parenthèses de vie que j’enquête sur l’acheminement du courant, les mécanismes de survie et les multiples jeunes qui deviennent par désespoir, de potentiels candidats à l’exil.

- See more at: http://www.zaradoc.com/documentaires/au-fil-de-lelectricite/#sthash.lYWKgBvt.dpuf


Production : Zaradoc


Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :