1687  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





Passion
Rue Dorval
Lititi Mboka
Freda
Taste
Walinzi
Warsha
Temps Mort
Comme des garçons !
Regarder les étoiles
Cendres glorieuses
Benimana (Les enfants de Dieu)!
Ashkal
Dirty, Difficult, Dangerous
Cache-cache d'amour
Le Sénégal sous Abdou Diouf : regard sur le monde 
Le taxi, le cinéma et moi 
Taamaden
Fara (Faramalemy)
Valdiodio N'diaye, un procès pour l'histoire 
FICHE DU FILM

On vient de là 

Durée : 82 (minutes)
Genre : drame
Type : documentaire
Année : 2020
Pays : Liban
Réalisateur/trice :
Wissam TANIOS
JAMIL et MILAD sont deux frères syriens d'une vingtaine d'années issus de la classe moyenne de Damas. Jamil est menuisier, comme son père et son grand père avant lui. Milad est trompettiste et professeur de musique. Après avoir échappé au service militaire dans son pays en guerre, Jamil fuit au Liban en quête d'un avenir meilleur. Il y trouve un job de voiturier dans un parking et tombe vite sous le charme de Beyrouth et des Libanais. Ne ménageant pas ses efforts pour s'intégrer, il parvient même à se débarrasser de son accent syrien pour satisfaire ses clients.
Jamil encourage son frère à le rejoindre. Milad quitte Damas et vient travailler avec Jamil à Beyrouth. Mais loin de s'intégrer comme lui, il renonce vite à cette nouvelle vie pour rentrer à Damas et reprendre ses activités musicales. Quelques mois plus tard, Jamil est épuisé par sa vie qui stagne à Beyrouth et se décide à tenter une traversée illégale de la Mer Egée jusqu'en Europe. Quant à Milad, qui se sent de plus en plus étranger dans son pays dévasté, lui aussi décide de fuir vers l'Europe. Les deux frères suivront ainsi le même chemin, séparément, pour des raisons qui leur sont propres. Deux épopées, deux aventures intimes, capturées par leur proche cousin libanais, et galvanisées par l'espoir insensé de retrouver enfin un "chez-soi", pour autant que cela ait un sens.


Production : Abbout SAL (Liban) et Le Bureau (France)
Aide à la production (OIF, sept 2017) : 10 000 €

bailleur de fonds : Organisation internationale de la francophonie (OIF) (PARIS)


Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :