1666  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





LES OUBLIES
La  maison Bleue
OASIS
AUTRES SOLEILS D'AFRIQUE
Qu'Allah bénisse Mora
Au cimetière de la pellicule
Nuit Debout

Africaines garage

ROI KEITA

Assinie

Kaïssé (fleur de flamboyant)

De plus en plus loin
CACAO (2ème Partie)
Classe de rêve
Les témoins de l'ombre
Sur les traces d'Idrissa Ouedraogo
La vie est un chemin de fer
Pierrette
Tête coupée
On va renaître
FICHE DU FILM

Fléau des sacs plastiques (Le)

Durée : 52 (minutes)
Genre : société
Type : documentaire
Année : 2018
Réalisateur/trice :
Candice ATONDEH,
Thomas RAGUET
Au Rwanda, depuis l'entrée en vigueur de la loi sur l'interdiction des sacs plastiques en 2008, la salubrité et l'aspect écologique de la ville ont été reconnus par de nombreuses institutions. La ville de Kigali a en effet été classée la ville la plus propre d'Afrique par l'ONU et figure dans le top 10 des endroits où il fait le mieux vivre en Afrique par le magazine Jeune Afrique. Au Cameroun, malgré l'entrée en vigueur d'un texte interdisant les sacs plastiques en 2014, la présence des interdits est notoirement observée sur le territoire. Les raisons en sont nombreuses. La mesure a été fortement décriée par les entreprises du secteur. Elles dénonçaient une période transitoire insuffisante, une sensibilisation inefficace, la concurrence déloyale due à l'absence de lutte sérieuse contre la contrebande des emballages interdits. De plus, les campagnes de sensibilisation des populations et la disponibilité de solutions alternatives n'ont pas été perceptibles. Le Bénin a quant à lui a récemment rejoint la course des pays ayant voté une loi pour enrayer le fléau. Le pays n'en est qu'à ses balbutiements. Mais qu'adviendra t-il ? Quel chemin suivra t-il, celui du Rwanda, l'exemple en Afrique ou prendra t-il la voie de bien des pays sur le continent tel que le Cameroun qui n'ont pas réussi à faire appliquer la loi.

de Candice Atondeh (Bénin) et Thomas Raguet (France)
Documentaire, 52'
Production : Ekos (Bénin) et La Compagnie des Taxi Brousse (France)
Aide à la production du Fonds Image de la Francophonie (session 2018) : 10 000 €

Production : Ekos (Porto-novo)
Production : Compagnie des taxi-brousse (La) (PARIS CEDEX 10)


Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :