1687  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





Passion
Rue Dorval
Lititi Mboka
Freda
Taste
Walinzi
Warsha
Temps Mort
Comme des garçons !
Regarder les étoiles
Cendres glorieuses
Benimana (Les enfants de Dieu)!
Ashkal
Dirty, Difficult, Dangerous
Cache-cache d'amour
Le Sénégal sous Abdou Diouf : regard sur le monde 
Le taxi, le cinéma et moi 
Taamaden
Fara (Faramalemy)
Valdiodio N'diaye, un procès pour l'histoire 
FICHE DU FILM

Dôlè (L'argent)

Durée : 88 (minutes)
Genre : comédie dramatique
Type : fiction
Année : 2000
Pays : Gabon
Réalisateur/trice :
Imunga IVANGA
Scénariste :
Imunga IVANGA
Acteur/trice :
Philippe MORY,
Henriette FENDA,
David NGUEMA NKOGUE,
Roland NKEYI,
Nicaise TCHIKAYA,
Marie-Françoise MIMBIE,
Anouchka MABAMBA,
Serge ABESSOLO
Producteur/trice délégué/e :
Charles MENSAH
Producteur/trice :
Jean-Jacques HUBERT
Attaché/e de presse :
Isabelle BURON
À Libreville, capitale du Gabon, le jeune Mougler (David Nguema Nkogue) déambule dans les rues avec ses copains, Baby Lee (Emile Mepango Matala), Joker (Roland Nkeyi), Akson (Evrard Ella Okoue) et Bezingo (Nicaise Tchikaya), âgés tous les quatre d'une quinzaine d'années et en mal de structure familiale. De plans hasardeux en combines minables, ils essaient de concrétiser leurs rêves. Préoccupé par la maladie de sa mère (Marie-Françoise Mimbie), Mougler décide de prendre en main les destinées de la bande pour récolter l'argent nécessaire à l'achat de médicaments. Au même moment, un nouveau jeu de hasard et de chance très populaire, le Dôlè, fait son apparition sur la place du marché. "Tu grattes et tu gagnes un million !", déclame le haut-parleur de la voiture publicitaire. La bande de Mougler se prépare alors à braquer un kiosque distribuant ces fameuses cartes.

Tourné avec de jeunes lycéens qui jouent leur propre rôle, Dôlè (l'argent) d'Imunga Ivanga est une fable gabonaise touchante sur le pouvoir de séduction de l'argent.


NOTE D'INTENTION Mon désir était de parler de l'adolescence dans un contexte urbain et le film cherche à saisir le destin de ces jeunes au quotidien. Si ces gosses en difficulté trouvent des solutions que l'on peut bien sûr contester, ils ont aussi de véritables projets. Imunga Ivanga

Montage : Patricia Ardouin
Musique : François N'Gwa, Emile Mepango, Nzinga Ella Okoue
Image : Dominique Fausset
Son : Antonine Deflandre
Décors : Didier M'Boutsoux
Costumes : Luce Malekou
Production : CE.NA.Ci, Libreville, Direct et Différé, Paris avec le soutien du Fonds Francophone (OIF)
Langue : français, langue locale

JCC 2000  : Tanit d'Or
Fespaco 2001 : Prix du meilleur scénario

bailleur de fonds : Organisation internationale de la francophonie (OIF) (PARIS)
Production : Institut Gabonais de l'Image et du Son (IGIS) (LIBREVILLE)
Production : Direct et Différé (LA GARENNE COLOMBE)
Opérateur culturel : African Film Festival, Inc. (AFF) (NEW YORK)


Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :