1687  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





Passion
Rue Dorval
Lititi Mboka
Freda
Taste
Walinzi
Warsha
Temps Mort
Comme des garçons !
Regarder les étoiles
Cendres glorieuses
Benimana (Les enfants de Dieu)!
Ashkal
Dirty, Difficult, Dangerous
Cache-cache d'amour
Le Sénégal sous Abdou Diouf : regard sur le monde 
Le taxi, le cinéma et moi 
Taamaden
Fara (Faramalemy)
Valdiodio N'diaye, un procès pour l'histoire 
FICHE DU FILM

Tango ya ba Wendo (Wendo, père de la rumba zaïroise)

Durée : 52 (minutes)
Genre : portrait
Type : documentaire
Année : 1993
Pays : Belgique, République démocratique du Congo
Chanteur/euse :
Wendo KOLOSOY
Acteur/trice :
Wendo KOLOSOY
Réalisateur/trice :
Mirko POPOVITCH,
Roger KWAMI MAMBU ZINGA
Ce film a permis de remettre sur la scène le vieux et talentueux musicien Congolais Wendo Kolossoy, considéré comme le "père de la musique congolaise".
Antoine Kolosoyi, dit Wendo, décédé en juillet 2008, est reconnu par tous comme le père spirituel de la rumba congolaise. Ses airs joués sur des instruments rudimentaires ont fait danser toute l'Afrique centrale des années 1940 à 1960. Puis, ce fut le silence. Et pourtant Wendo est bel et bien vivant dans les mémoires. Le réalisateur belge Mirko Popovitch et son collègue congolais Kwami Mambu Zinga permettent aux nostalgiques de se souvenir et aux plus jeunes de découvrir un pionnier.
Le projet de ce film sonore, constitué de chansons du vieux Wendo, a mûri lentement, au fil de rencontres. Son influence sur la musique congolaise est incontestable : Papa Wemba et Pépé Kallé chantent ses chansons et reconnaissent en lui un "père", mais leur musique n'a plus rien à voir avec celle de l'époque Wendo. Après l'indépendance, le son s'est peu à peu "américanisé" : batterie et instruments à clavier ont bousculé les équilibres anciens. Mirko Popovitch voulait retrouver le style que Wendo avait il y a quarante-cinq ans.

Production : WIP (Wallonie Image Production) (Liège)


Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :