1666  films référencés





Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :





LES OUBLIES
La  maison Bleue
OASIS
AUTRES SOLEILS D'AFRIQUE
Qu'Allah bénisse Mora
Au cimetière de la pellicule
Nuit Debout

Africaines garage

ROI KEITA

Assinie

Kaïssé (fleur de flamboyant)

De plus en plus loin
CACAO (2ème Partie)
Classe de rêve
Les témoins de l'ombre
Sur les traces d'Idrissa Ouedraogo
La vie est un chemin de fer
Pierrette
Tête coupée
On va renaître
FICHE DU FILM

Lieux saints

Durée : 70 (minutes)
Genre : société
Type : documentaire
Année : 2009
Pays : Cameroun
Réalisateur/trice :
Jean-Marie TENO
Ingénieur du son :
Jean-Marie TENO
Directeur/trice de la photo :
Jean-Marie TENO,
Crystel FOURNIER
Monteur/se :
Jean-Marie TENO,
Christiane BADGLEY
Compositeur :
Serge BAMBARA
À travers le portrait de 2 hommes, Jules César l'artiste artisan et Bouba le petit entrepreneur, Lieux Saints pose la question de l'accès à la culture dans un quartier populaire de Ouagadougou et montre comment le refus de la misère culturelle est devenu un des moteurs de lutte contre la misère économique.

Bouba, l'entrepreneur possède un vidéo-club dans lequel il diffuse des images provenant de VHS, des DVD d'origine indéterminée, contribuant ainsi à donner une vie culturelle a son quartier.
À la fois artisan et Artiste, Jules César fabrique, joue du djembe et initie les jeunes du quartier à la pratique de cet instrument. À l'instar du son, libre de circuler sans canaux particuliers, Jules César, dans son univers musical, va et vient dans la ville sur sa mob. une taille trop petite. Alors que l'univers de Bouba est l'image avec son organisation, ses machines, ses contraintes, son illégalité apparente, le business, son lot de frime avec ses belles chemises aux couleurs vives.

La complémentarité de mes 2 protagonistes s'est progressivement révélée à moi. Comme deux faces d'une médaille qui s'appellerait cinéma, ces deux personnages vont m'accompagner dans ma réflexion sur mon travail de cinéaste et plus généralement sur le rôle et la place du cinéma dans un continent où le cinéaste africain peine à diffuser ses œuvres.

Un film de Jean-Marie Teno

2009 - Documentaire, 1h10 minutes - Cameroun - HDCAM SR, BETACAM DIGITAL, 35 mm


Durée : 70'Genre : documentaire LM
Thème : culture, pauvreté, société, Cameroun
Année : 2009
Pays : Cameroun, France
Format : 35 mm, support numérique

Produit et Réalisé par Jean-Marie Teno
Images : Crystel Fournier, Jean-Marie Teno
Son : Jean-Marie Teno
Montage : Christiane Badgley, Jean-Marie Teno
Musiques : Smockey, The Alloy Orchestra

Production : Les Films du Raphia
Avec le soutien de Amherst College Copeland Fellow 08, The Andy Warhol Foundation, La Région Languedoc-Roussillon, Fonds Francophone (OIF).

POUR LA SORTIE EN FRANCE LE 4 MAI, consultez la page facebook du film en lien pour connaître les lieux de projection.

Distribution : Films du Raphia (Les) (Meze)
Production : Films du Raphia (Les) (Meze)
bailleur de fonds : Organisation internationale de la francophonie (OIF) (PARIS)
Production : Raphia films (Douala)


Plan du site Mentions légales Contact
 
En partenariat avec :