fermer fermer recherche
Gros plans
Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :

Fonds Image de la Francophonie / cinéma : 500 000 euros alloués à vingt projets

28/07/2015
14 longs-métrages et 6 courts métrages retenus.
pays concernés :
Afrique
Liban

Réunie les 15, 16 et 17 Juillet 2015 à Paris, au siège de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), la Commission de sélection du Fonds Image de la Francophonie (volet cinéma), a examiné 87 projets reçus suite au lancement d’un appel à propositions clôturé en février 2015.
 
La Commission est composée de 7 membres dont deux représentants permanents (OIF et CIRTEF) et 5 membres non-permanents qui sont des professionnels sélectionnés en fonction de critères professionnels, éthiques et géographiques.
 
Elle a retenu 20 projets dont 17 pour une aide à la production (11 longs métrages dont 8 fictions et 3 documentaires et 6 courts-métrages) et 3 pour une aide à la finition. Le montant total attribué s’élève à 500 000 € et bénéficie aux dix pays francophones du Sud suivants : Burundi, Burkina Faso, Cameroun, Egypte, Liban, Maroc, Mali, Rwanda, Sénégal et Tunisie.
 
 
1) Aides à la production

Longs métrages
1982 une fiction de Oualid Mouaness  (Liban)
Afareed el balad, Les démons de la ville, une comédie musicale de Marianne Khoury et Montasser Hegazy (Egypte)
Félicité une fiction d’Alain Gomis (Sénégal)
Frontières » une fiction d’Apolline Traoré (Burkina Faso)
Haïr sa vie une fiction de Kaouther Ben Hania (TUNISIE)
Koussaw, tempête de sable une fiction d’Ibrahima Touré (Mali)
La clémence de la jungle une fiction de Joel Karekezi (Rwanda)
Les nains une fiction d’Hicham Lasri (Maroc)
Fatima un documentaire de Mary Jirmanus Saba (Liban)
Le koro du bakoro un documentaire de Simplice Herman Ganou (Burkina Faso)
Les deux visages d’une femme bamiléké un documentaire de Rosine Mbakam (Cameroun)

Courts métrages
Ailleurs de Othman Naciri (Maroc)
Four walls de Narcisse Wandji (Cameroun)
La lutte continue  de Marie Laurentine Bayala (Burkina Faso)
Le boxeur de Iman Djionne (Sénégal)
Les serviteurs de Marwan Khneisser (Liban)
Musaga 95 de Joseph Ndayisenga (Burundi)
 
2) Aides à la finition
 
Insoumise une fiction de Jawad Rhalib (Maroc)
Kemtiyu Seex-Anta-Joob un documentaire d’Ousmane William Mbaye (Sénégal)
Tunis blues une fiction de Lotfi Achour (Tunisie)
 
 
Le Fonds image de la Francophonie a remplacé le Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud qui intervient depuis 1988 dans le cadre du programme « Images » de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Il dispose d’un montant annuel de 900 000 € répartis à parts égales entre cinéma et audiovisuel.. Le Fonds est géré conjointement par l’OIF et le CIRTEF. Il permet de financer annuellement environ 100 heures de films et de programmes audiovisuels faisant appel aux capacités créatrices et techniques des pays francophones du Sud. Ce dispositif d’appui à la production est complété par des interventions de l’OIF en faveur de la promotion, de la mise en marché, du renforcement des capacités des jeunes créateurs, des mesures d’accès au financement ainsi que de l’exploitation en ligne des œuvres audiovisuelles soutenues par le Fonds.
 
Pour rappel, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte 80 Etats et gouvernements membres (dont 54 états et gouvernements membres, et 23 états  observateurs et 3 états associés). www.francophonie.org
 
Contacts 
Souad Houssein
Spécialiste de programme cinéma
Direction de la diversité et du développement culturels
souad.houssein@francophonie.org
00 33 1 44 37 33 20

Photo ci-dessus : Rosine Mftego Mbakam (Cameroun), Lotfi Achour (Tunisie), Iman Djionne (Sénégal), Othmane Naciri (Maroc), Marwan Khneisser (Liban), Ousmane William Mbaye (Sénégal), Jawad Rhalib (Maroc) et Alain Gomis (Sénégal).
 


Plan du site Mentions légales Contact
Organisation internationale de la francophonie en partenariat avec :
Africultures Africine Clap Noir Cirteff