fermer fermer recherche
A l'affiche
Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :

Festival International du Film PanAfricain (Cannes, France), du 05 au 09 avril 2017

05/04/2017
Président-e-s de jury : Mary-Noël Niba, Stana Roumillac et Sidiki Bakaba.

Avec pour thème "U.S.A : Hier - Aujourd'hui & Demain", la 14ème édition du Festival International du Film PanAfricain de Cannes - FIFP 2017 rend hommage au Cinéma indépendant africain - américain du 5 au 9 Avril 2017. Les réalisateurs états-uniens représentent cette année plus de 30% des œuvres sélectionnées du FIFP 2017. Le Festivalier aura comme de coutume un grand choix entre les films en provenance de l'Afrique, de sa diaspora et du reste du monde.
Au programme, fictions et documentaires (longs et courts métrages), des conférences, des ateliers, des showcases, des expositions ainsi qu'un "Salon PanAfricain" (du 08 au 09 avril 2017) animeront également le Festival. Les Galas d'ouverture (05 avril), de clôture (09 avril) et le Prestigieux Dîner de Gala (08 avril) se dérouleront au Palm Beach de Cannes.
L'Espace Miramar (06 et 07 avril) et le Théâtre Alexandre III (07, 08 et 09 avril) accueillent les Projections. Le 06 avril à partir de 20h se tiendra pour la première fois la Nuit du Court Métrage. Le FIFP ouvre ses portes le mercredi 05 avril 2017 à 19h30 au Palm Beach. Les jours suivants, les activités débutent à partir de 09h.
Le comédien et réalisateur ivoirien Sidiki Bakaba (Bako, l'autre rive, Le Médecin de Gafiré, Camp de Thiaroye), est le Président du jury long métrage. Celui du court métrage est présidé par l'actrice guyanaise Stana Roumillac que beaucoup ont découvert dans Le Bonheur d'Elza de la cinéaste guadeloupéenne Mariette Monpierre (2011). La réalisatrice et productrice camerounaise Mary-Noël Niba (Le dos de la veuve, 2011, Claire ou l'enfant de l'amour, 2015) préside le jury documentaire.



Parmi les 50 films provenant de plus de 30 pays que les trois jurys auront à départager, figure La Face cachée du père Noël du Réunionnais Laurent Pantaléon, l'histoire (en créole réunionnais) de Christian, un père de famille au chômage, se rend compte que sous le sapin de Noël, il n'y a pas de cadeau. Il décide d'aller vendre en ville un coq et deux poules pour gagner de quoi combler sa fille de 9 ans. Ce film était au Fespaco 2017, en autres.
Le Festival International du Film PanAfricain de Cannes - FIFP 2017 réunit également Everything But a Man, une romance de la réalisatrice américaine Nnegest Likké (avec Jimmy Jean-Louis et Monica Calhoun dans les rôles principaux), le film Call Me Thief (Noem my Skollie) de Daryne Joshua qui raconte l'histoire vraie de John Fredericks, un jeune homme dans les années 60, à Cape Town, devenu écrivain en prison, L'Etoile d'Alger de Rachid Benhadj (avec Chérif Azrou et Sofia Nouacer), Le Gang des Antillais film policier très acclamé signé par Jean-Claude Barny, Guadeloupe, Kimpa Vita: la mère de la révolution africaine de l'Angolais Ne Kunda Nlaba, ainsi que l'impressionnante docu-fiction Bois d'ébène sur l'esclavage réalisé par Moussa Touré (La Pirogue, …) ainsi que Révolutionnaire(s)Hassim-Tall Boukambou (Congo) narre un pan essentiel de l'histoire africaine du vingtième siècle, grâce à des archives inédites. Son film a eu le Prix du meilleur documentaire international au Festival Ecrans noirs 2016 (Yaoundé) et le Prix du meilleur réalisateur de la diaspora au Festival Ya Beto 2016 (Brazzaville).


Thierno I. Dia
Images Francophones


Crédit image : DR
Plan du site Mentions légales Contact
Organisation internationale de la francophonie en partenariat avec :
Africultures Africine Clap Noir Cirteff