fermer fermer recherche
En coulisse
Abonnez-vous
Recevez par courrier électronique la lettre hebdomadaire :

Aides au développement CNC (France), pour Leyla Bouzid et Marguerite Abouet

14/04/2017
Outre la réalisatrice tunisienne et la réalisatrice-bédéiste ivoirienne multiprimées, il y a aussi Abd al Malik et Bourlem Guerdjou, aidés chacun pour leur prochain long métrage.
L'aide au développement de projets d'œuvres cinématographiques de longue durée a pour objectif de soutenir les entreprises de production dans cette phase d'investissement où le risque financier est particulièrement élevé. Sont principalement concernées par cette aide : option et achat de droits d'adaptation cinématographique d'œuvre littéraire ou de scénario original, écriture et réécriture, et, pour les œuvres appartenant au genre animation, de travaux de création graphique.
Chaque année, il se tient 4 à 5 sessions. La précédente date de dépôt était au 28 mars ; la prochaine est le mardi 30 mai 2017.

La réalisatrice tunisienne Leyla Bouzid a fait un premier long métrage multi-primé, A peine j'ouvre les yeux (2015). Son nouveau projet s'intitule Une histoire d'amour et de désir, pour lequel Blue Monday Productions a été retenu avec un montant maximal de 24 000 €, dans le dispositif d'aide au programme. Ce dernier a décerné 30 000 € à la société Les films du lendemain, pour Le Braqueur (ex : Funambule) dont l'auteur est Abd Al Malik, le slammeur passé derrière la caméra.
Le dispositif simple bénéficie pour cette session de mars 2017 à Marguerite Abouet qui avait coréalisé avec Clément Oubrerie le film adapté de leur BD éponyme aux 500 000 exemplaires vendus. Il s'agit du long métrage d'animation Aya de Yopougon (2010), sur les tribulations de la jeune Aya au rythme de la Côte d'Ivoire des années 70. Ici, elle cosigne avec Judith Godinot le projet La belle vie (18 000 € accordés à La Chauve-Souris).
Yallah (produit par Indie Prod) dont les auteurs sont Olivier Fox et Bourlem Guerdjou reçoit 12 000 €.



Résultats de la commission du 2 mars 2017

Dispositif d'aide au programme (pour les sociétés actives : plus de 3 longs métrages)

LES FILMS DU LENDEMAIN - montant maximal : 30 000 €
- " Le Braqueur (ex : Funambule)" auteur : Abd AL MALIK

LES FILMS D'ICI - montant maximal : 36 000 €
- " La sirène" auteurs : Djavad DJAVAHERY et Zaven NAJJAR

24 25 FILMS - montant maximal : 28 800 €
- " L'accordeur" auteurs : Olivier TREINER et Camille MOREAU
- "Comme avant" auteurs : Noémie SAGLIO et Marine BRAMLY

BLUE MONDAY PRODUCTIONS - montant maximal : 24 000 €
- "Une histoire d'amour et de désir" auteure : Leyla BOUZID

BATHYSPHERE PRODUCTIONS - montant maximal : 12 000 €
- "Mordicus" auteure : Emilie BRISAVOINE

Dispositif simple (sociétés nouvelles ou avec au moins 1 long métrage ou des courts)

SOMBRERO FILMS - montant maximal : 12 000 €
- " Un homme amoureux" auteur : Olivier AYACHE-VIDAL

EASY TIGER - montant maximal : 12 000 €
- "En quarantaine" auteur : Julien HERISSON

INDIE PROD - montant maximal : 12 000 €
- " Yallah" auteurs : Olivier FOX et Bourlem GUERDJOU

LA CHAUVE-SOURIS - montant maximal : 18 000 €
- " La belle vie" auteures : Marguerite ABOUET et Judith GODINOT

TIMSHEL PRODUCTIONS - montant maximal : 9 600 €
- " Le deuil du héros" auteur : Antonio HÉBRARD

SRAB FILMS - montant maximal : 9 600 €
- "Coming out" auteure : Nadège LOISEAU

VAGABUNDO FILMS - montant maximal : 12 000 €
- " Les planètes" auteurs : Julie PONSONNET et Eduardo SOSA SORIA

METIS FILMS - montant maximal : 12 000 €
- " Têtes de maures" auteur : Antoine SANTANA

LES FILMS EN VRAC - montant maximal : 18 000 €
- " Nés en France" auteurs : Frédéric SCHOENDOERFFER et Jean-Christophe NOTIN

FLUXUS FILMS - montant maximal : 26 000 €
- " Alma Viva (Âme vivante)" auteur : Cristèle ALVES MEIRA

ESTRELLA PRODUCTIONS - montant maximal : 14 400 €
- " La fine fleur (ex : Four roses)" auteurs : Pierre PINAUD et Fadette DROUARD

DELANTE - montant maximal : 9 600 €
- "Bonhomme" auteurs : Benjamin PARENT et Théo COURTIAL

ARTADAM - montant maximal : 24 000 €
- "Miel bleu" auteure : Clara BAUM

FILMS GRAND HUIT - montant maximal : 20 000 €
- "Le souffle coupé" auteurs : Clémence MADELEINE-PERDRILLAT et Élie GIRARD

WAITING FOR CINEMA - montant maximal : 14 400 €
- "Les avocats" auteurs : Frédéric SCHOENDOERFFER et Séverine BOSSCHEM



Thierno I. Dia
Images Francophones


Source : CNC
Image : les réalisatrices Leyla Bouzid et Marguerite Abouet
Crédit : DR
Plan du site Mentions légales Contact
Organisation internationale de la francophonie en partenariat avec :
Africultures Africine Clap Noir Cirteff