On va renaître

Dans un centre culturel au cœur de Sidi Moumen à Casablanca, une quinzaine de jeunes vont y apprendre à s’exprimer autrement que par la violence. Leur professeur Anas, ancien rappeur de 27 ans, déçu de n’avoir pu faire carrière, décide d’accorder tout son temps pour former les générations futures de hip hopeurs marocains. Sans le savoir, ces jeunes sont en résistance face aux dérives intégristes de certains de leurs camarades du quartier qui ont grandi dans l’idée que les arts et la culture sont synonymes de péché.

Aide à la finition demandée du Fonds Image de la Francophonie : 10 000 € (2019)

Production : Ali N Productions (Maroc)