Chant de la Noria (Le)

Tels les vents du désert, leurs rêves vont dans tous les sens. Zeineb, 30 ans, est heureuse de divorcer, mais elle s’imagine que son divorce sera sa porte vers la liberté. M’hamed, archéologue, s’imagine, lui, que l’émigration sera sa porte vers l’avenir. Sa rencontre fortuite avec Zeineb, son premier amour, le replonge dans des rêves qui s’opposent à ses nouveaux projets. Ali revient d’Amérique la tête pleine d’idées et de calculs dont il veut sortir gagnant à tout prix. Dans une voiture américaine décapotable, tous trois partent vers le Sud, traversant des paysages profonds, colorés, souriants, ouverts à l’espoir et au rêve. Jusqu’à Metlaoui : la croisée des chemins, point de rencontre avec Mouldi et Zohra. A Metlaoui, Mouldi et Zohra se réfugient dans un amour solide et des principes forts… dans la bière, la passion de Verlaine et les souvenirs de Salah Guermadi. A Metlaoui, les vérités se dénudent et les désillusions surgissent, mais l’espoir peut renaître aussi.


Format : 35 mm, couleur


Interprètes : Hichem Rostom, Houyem Rassaa‚, Jamila Chihi‚, Ahmed Hafiène, ‚Ahmed Snoussi
Scénaristes : Gérard Martin, Abdellatif Ben Ammar
Décor : Taoufik El Béhi
Image : Christophe Paturange
Son : Chibeb Aoun
Montage : Mohamed Lotfi Trifi
Musique originale : Jacques Davidovici

Production : Sam Alta Films / Ben Duran / IMF / Anpa (Tunisie) / Valentine (France) / Soread 2M (Maroc)
Distribution : Ben Duran