Fleuve (Le)

Un jeune métis, Alfa, commet l'irréparable en tuant un trafiquant de drogue avec lequel il était en affaires.Dans l'affolement, Alfa s'enfuit et se réfugie au Sénégal, où vit une partie de sa famille qu'il n'a jamais rencontrée. Le choc de la rencontre impromptue avec l'Afrique est brutal. Alfa est complètement déphasé, incapable de trouver ses repères. Il éprouve une réaction violente de rejet. Par amour, sa cousine Marie subtilise un véhicule dans le garage de son père et propose à Alfa de l'accompagner en Guinée. Ce dernier est loin d'imaginer qu'il est lui-même la raison de la fugue de sa cousine. Ils sillonnent le Sénégal et la Guinée, faisant d'insolites rencontres, traversant moult péripéties, à la recherche d'un fleuve qui s'avérera imaginaire.

D'une fuite en avant, ce road movie va devenir une découverte de soi : retour sur les origines, quête d'identité…. Réflexion sur cette fameuse "deuxième génération " qui vit en France coupée d'une partie de la mémoire de son histoire. Métaphore, Le Fleuve questionne la source et rend un virulent hommage au métissage. C'est aussi l'histoire de son auteur, Mama Keïta, franco-guinéen, et de son ami cinéaste, aujourd'hui décédé, David Achkar.

Durée : 105’
Genre : Fiction
Thèmes : Métissage, identité
Format : 35 mm
Année : 1996
Pays : Guinée, France

Réalisateur : Mama KEÏTA
Scénariste : David ACHKAR
Interprètes : Aurélie COULIBALY, Vincent BYRO LESAGE, Karim SEGHAIR, Doc GYNECO, Capucine ACKERMANN
Image : Octavio ESPIRITU SANTO
Son : Alioune MBOW, Jean Marc DARDALHON
Montage : Sylvie ADNIN
Décor : Picasso NDIAYE, Emmanuel MACAIGNE, Philippe RUIZ
Musique originale : Stomy BUGSY, François COREA, Lou ACHKAR

Production : Renaissance Productions, renaissance.keita@wanadoo.fr
Distribution : Les films du Safran