La fille de keltoum / bent keltoum


Rallia a 19 ans quand le car la dépose au milieu du désert de montagnes. Elle a les cheveux très courts, ce qui n'est pas d'usage dans le coin : elle vient d'ailleurs... du pays où "les enfants mangent trois fois par jour". Elle revient pour savoir et retrouver sa famille. Elle retrouvera d'abord, dans une maison délabrée, son grand-père, qui fuit les questions.
Rallia lui demande où est sa mère. Gêné, il répond sans regarder sa petite-fille qu'elle travaille dans la grande ville... Elle vient tous les vendredis par le car. Et Rallia attendra le vendredi avec ce vieux et son autre fille, Nedjma, la quarantaine, petite et bancale, qui arpente la montagne avec un âne chargé de jerricans pour livrer l’eau aux vieux qui demeurent là, dans des gourbis éparpillés sur le plateau. Et si sa mère ne venait pas ? Si le grand-père mentait ? Si Keltoum avait abandonné son père et Nedjma, fuyant la misère, comme elle avait abandonné jadis sa fille Rallia ?

 

Thèmes : retour, identité, filiation



Photographie : Alain Levent

Décors : Taoufik Behi

Costumes : Maïka Guézel

Son : Ricardo Castro et Henri Morelle

Musique : Bernardo Sandoval

Montage : Kenout Peltier


Interprètes : Cylia Malki, Baya Belal, Jean-Roger Milo, Fatma Ben Saidene, Deborah Lamy

Production : Cinétévé, StudioCanal, Arte France Cinéma, France 2 Cinéma, Canal Horizons

Distribution : Gemaci (France)