Le Retour de Job

Long-métrage documentaire (70')
Inoussa BAGUIAN (Burkina Faso)
Commission Documentaires / Séries 2020 (2ème session, présidée par Rahmatou Keïta)
Aide au développement : 5 000 €

  • Durée : 70'
  • Format : Long
  • Type : Documentaire
  • Année : 2021
  • Pays : Burkina Faso

Job PALENFO est né et grandi à Gaoua, une ville burkinabè située à 65 km de la frontière ivoirienne. En 1996, Job a à peine 19 ans quand il décide de partir faire fortune en Côte d'Ivoire comme beaucoup de jeunes de sa génération. 

Job va travailler pendant trois années consécutives à Tabou, une localité agricole située dans la région du Bas-Sassandra à l'ouest de la Côte D'ivoire à 443 kilomètres d'Abidjan, à une vingtaine de kilomètres de la frontière du Libéria.

En 1999, une crise xénophobe éclate à Tabou entre la population autochtone « les Kroumen » et les allogènes burkinabè. Les burkinabè sont pourchassés, tués et leurs domiciles incendiés. C’est ainsi que Job Palenfo, après s’être réfugié dans la forêt profite d’une certaine accalmie pour retourner avec des amis retirer de ce qui reste de leurs effets. Malheureusement ils tombent dans une embuscade. Le jeune Palenfo, atteint d’une balle à la hanche s’écroule. Les bourreaux n’en restent pas là. Ils lui coupent la main droite et déchirent sa bouche. Job baigne dans son sang. Dans son village natal, au Burkina Faso, ses compagnons qui ont pu fuir annoncent son assassinat. Les funérailles sont célébrées. Dans la douleur et les pleurs... Mais il reprend connaissance et est conduit à l'hôpital par des passants d'un autre village, puis subit des soins intensifs au centre hospitalier de Yamoussoukro avant d'être conduit à Gaoua, son village natal. 

Il arrive déboussolé dans un village où on le croit mort. Sa fiancée refuse de se remettre avec lui, défiguré et handicapé moteur. Mais Job est déterminé à relever le défi, celui d'être le maître de son destin. Petit à petit il apprend à écrire, à cultiver et à construire avec son unique main gauche. Dans sa communauté religieuse, Job est fortement impliqué. Dirigeant de culte, prédicateur, secrétaire de l’Eglise et président de la jeunesse sont autant de charges qu'il remplit avec fierté et entrain.

Job Palenfo est marié et père de deux enfants. Agriculteur et éleveur, il assure aussi des cours d’alphabétisation en langue nationale Birifor. Ses champs de maïs et de mil s’étendent à perte de vue et ceux d’arachide, de riz, d’ignames et d’aubergines démontrent la bravoure et le courage d’un jeune qui défie le handicap. Et cela fait la fierté de sa femme. Aujourd'hui, Job Palenfo décide de retourner à Tabou. Il veut aller à la rencontre de ses bourreaux d'hier, car il a un message pour eux...