Les trois lascars

Long-métrage de fiction (100')
Boubakar DIALLO (Burkina Faso)
Commission Cinéma-Fiction 2021 (1ère session, présidée par Alexandre Michelin)
Aide à la finition : 10 000 €

  • Durée : 100'
  • Format : Long
  • Type : Fiction
  • Année : 2021
  • Pays : Burkina Faso

Idriss, Momo et Willy, trois hommes approchant la quarantaine, sont représentatifs de cette nouvelle classe moyenne émergeante dans les grands centres urbains africains comme Ouagadougou. Ils sont cadres dans des sociétés d’assurance, de banque et de carburant. Et comme tout homme qui se respecte, ils ont chacun « un deuxième bureau ». 
C’est ainsi que le trio se retrouve souvent dans un maquis discret avec leur chérie respective, leur « Tchiza » comme on dit aujourd’hui. 
Mais un soir une des jeunes femmes propose un week-end love dans un camp en brousse, ensemble tous les six.
D’abord réticents, les trois amis finissent par accepter et, pour se libérer de leurs épouses le temps d’un week-end, prétextent un séminaire à Abidjan. 
Une fois l’avion parti sans eux, nos trois amis embarquent dans un 4x4 avec leurs chéries, direction la brousse.
Le soir, les trois couples se préparent à la fête, mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que l’avion n’est jamais arrivé à destination, périssant corps et biens au milieu des deux pays.
Et voilà nos lascars qui font la fête pendant que leurs veuves éplorées maudissent le ciel.
Au matin, quand ils apprendront la nouvelle, le réveil va être difficile...

Rongés par la honte et la culpabilité, les trois hommes se vautrent dans la déprime, ce qui n’est pas du goût de leurs tchiza, qui abandonnent le camp l’une après l’autre.
Vaille que vaille, ils finiront par revenir affronter leurs femmes, la queue entre les jambes. Mais celles-ci, qui ont découvert entre temps la supercherie, les attendent de pied ferme...