Mami Wata

Long-métrage de fiction (90')
Askia TRAORÉ (Tchad)
Commission Cinéma-Fiction 2021 (1ère session, présidée par Alexandre Michelin)
Aide à la production : 70 000 (35 000 € OIF+ 35 000 € bonus ACP/UE)

  • Durée : 90'
  • Format : Long
  • Type : Fiction
  • Année : 2022
  • Pays : Tchad

La Mami Wata est une divinité du culte Vodun. Mi-femme, mi-poisson ou mi-serpent elle est décrite comme un être qui vit au bord de l’eau. Mangeuse d’hommes et d’enfants, elle est crainte par la population qui lui attribue les enlèvements et les meurtres.

Quelque part en Afrique de l’Ouest, des corps d’enfants mutilés sont découverts. La psychose gagne la population, on parle de sorcellerie et on accuse Mami Wata, une divinité aquatique, de s’en prendre aux habitants d’Iwaho !
Issa, un inspecteur désabusé en fin de carrière, est envoyé pour résoudre l’affaire. Avec le chef de la police locale, Malika Dramé, il se lance dans une enquête tortueuse au risque de gêner quelques notables puissants et de réveiller les esprits du fleuve...