Rue Princesse

L'histoire d'amour qui découle de la rencontre d'un jeune musicien et d'une prostituée.
Jean, fils d'un riche propriétaire industriel d'Abidjan se passionne pour la musique, délaissant son travail à la scierie familiale. Après une dispute avec son père, Jean quitte la maison. Il se retrouve Rue Princesse, où il rencontre Josie, l'une des jolies et débrouillardes prostituées de ce quartier chaud. Entre les amies de sa mère qui rêvent d'aventures avec lui, les fiancées trop BCBG (Beau Cul, Belle Garce !!) qu'on essaie de lui jeter au cou, Jean découvre, en Josie, une jeune femme sincère et honnête. Il décide de la persuader qu'elle a d'autres talents et qu'elle pourrait chanter dans son groupe…

RUE PRINCESSE - réalisé par / directed by Henri DUPARC - Côte d'Ivoire - 1993 - 1h26 - couleur - 35 mm - Fiction - Comédie -


Rue Princesse from Africiné www.africine.org on Vimeo.

Durée : 86'
Genre : fiction LM

Thèmes : prostitution, amour

Année : 1993
Pays : Côte d'Ivoire
Réalisateur : Henri DUPARC
Interprètes : Félicité Wouassi, Georgette Paré, Gérard Essomba, Akissi Delta, Gabriel Zahon, Jeanne Bana
Format : 35 mm, couleur
Production : Focale 13 (Les Films Henri Duparc) / Blue Films
Distribution : Focale 13 (Les Films Henri Duparc) / Rezo films

Disponible en VàD sur Africafilms.TV

Réalisation/Director
Henri DUPARC -

Scénario/Script
Henri DUPARC -

Photo/Cinematography
-

Montage/Editing
-

Son/Sound
-

Musique/Music
-

Décors/Set Design
-

 


Couleur/Color
C -

Version originale / original version
-

Interprétation/Casting
Jeanne BANA
Alexis BOUAZO…………………………………. Jean
Mémé BROU
Akissi DELTA
Kodjo ÉBOUCLE
Gérard ESSOMBA
Maïmouna KONÉ
Bitty MORO
Honorine ORSOT
Georgette PARÉ
Félicité WOUASSI………………………………. Josie
Gabriel ZAHON-


Palmarès / Festivals / Nominations / Prix / Awards ->
Festival International du film Bari (BARI, Italie), 1996.

- Grand Prix

Grand succès africain et qui restera un trimestre à l'affiche au Pharaon (salle de 614 à Abidjan, gérée par Henri DUPARC).
Le succès de ce film est tel à Abidjan, que la rue la plus chaude de la ville a été rebaptisée "Rue Princesse".