Tasuma, le feu

Long-métrage de fiction (90')
Kollo Daniel SANOU (Burkina Faso)
Commission Documentaires / Séries 1998
Aide : 325.000F

  • Durée : 90'
  • Format : Long
  • Genre : comédie
  • Type : Fiction
  • Année : 2003
  • Pays : Burkina Faso
  • Assistant/e réalisateur : Kouka Aimé Zongo
  • Producteur/trice : Toussaint Tiendrébéogo
  • Photographe : Didier Bergounhoux
  • Réalisateur/trice : Kollo Daniel Sanou
  • Scénariste : Kollo Daniel Sanou
  • Compositeur : Cheick Tidiane Seck
  • Acteur/trice : Aï Keïta Yara, Khalil Raoul Bessani, Sonia Karen Sanou, Mamadou Zerbo, Safiatou Sanou, Serge Henry, Noufou Ouédraogo, Stanislas Soré, Halidou "Pagnagdé" Sawadogo
  • Ingénieur du son : Claude Hivernon
  • Technicien/ne : Nara Keo Kosal
  • Directeur/trice de la photo : Nara Keo Kosal
  • Distribution : Médiathèque des Trois Mondes (M3M) (PARIS, France), Cinenómada (SEVILLA, Espagne), Lampe Fall Productions (PARIS, France)
  • Production : Films du Mogho (Les) (PARIS, France)
Lundi matin, Sogo, sa musette et son vélo, s'en va vers Bobo pour toucher sa pension, le vent dans le dos, le destin au loin, puisque c'est ainsi, il reviendra demain...
C'est cette chanson de Doba le fou qui accompagne Sogo Sanon "Tasuma" de son surnom un ancien tirailleur qui a combattu dans les rangs de l'armée française durant les guerres d'Indochine et d'Algérie.
Ce lundi matin, après de longues années d'une infructueuse et pénible attente, Sogo est convaincu qu'il va enfin toucher sa pension de retraite d'ancien combattant, une véritable fortune pour lui! Devant la paierie, ses anciens frères d'armes patientent paisiblement. Sogo y croise son ami Khalil, célèbre commerçant libanais. Si sûr qu'il est de toucher son dû, et tellement pressé de rendre service aux femmes de son village, Sogo lui achète un moulin à crédit. Pour Sogo, c'est un jour de gloire. On le fête, lui et son moulin et le vieux chef du village lui offre sa propre fille en mariage!
Mardi, mercredi... Doba et les enfants chantent toujours. Sogo en dépit de ses démarches n'a rien perçu. Il se rend chez le préfet, en vain. Il demande de l'aide à son ami lieutenant de la gendarmerie, en vain, toujours rien!
alors le vendredi matin, les poches toujours vides, Sogo se fâche. Son fusil en main, il se précipite chez le préfet, le prend en otage, et lui dicte une lettre à l'intention du Général De Gaulle...

Son : Claude Hivernon
Montage : Andrée Davanture
Musique originale : Cheick Tidiane Seck
Support : 35 mm, couleur