Tunis by night

Après plus de deux décennies au service de la radio Nationale Tunisienne, Youssef Ben Younes, s'apprête à prendre sa retraite. De son coté, Amal, sa femme se trouve fatiguée de son opération d'ablation du sein, et se réfugie dans la prière. En préparant le café elle entend à la radio l'information vague, qu'un jeune homme s'est fait immoler. Aziza, sa fille cadette, vit complètement déconnectée du rythme et des valeurs de sa famille. Elle se donne sans retenue à son groupe de rock et son copain Sélim. Amine le frère ainé, refoulé des Etats Unis, garde le chemin de la mosquée et essaye de coller les morceaux de sa famille au mieux. Voulant faire allusion à l'incident qui a eu lieu à Sidi Bouzid, Youssef se trouve vicieusement coupé d'antenne lors de cette dernière émission de "Tunis by night" sous l'ordre du directeur de la radio qui applique les instructions venues "d'en haut. " A la sortie, Il se fait interpeller par une voiture de police venue l'attendre et passe quelques heures au commissariat. Le soir même, Aziza découvre un autre côté de son copain, Selim, qui lui demande de "s'amuser" à trois. Sous la pression familiale qui lui reproche son rythme de vie et la déception causée par Selim, elle se coupe les veines après une violente confrontation avec son père. Youssef fuit alors sa famille pour se laisser engloutir dans cette nuit et revisite les quelques repères qu'il lui reste dans cette ville qu'il ne reconnaît plus...

Un film d'Elyes Baccar.

Tunisie, Fiction, 2016, 1h52 min

Producteur : Mohamed Ali BEN HAMRA

Production : Polimovie International Pictures
avec le soutien du Fonds Image de la Francophonie (OIF / CIRTEF)