Un matin bonne heure

Le film relate un fait divers réel de l’été 1999 à Conakry, en Guinée. Avec les vacances scolaires commence le désœuvrement des enfants pauvres. Yaguine et Fodé hantent le rond-point de l'aéroport, regardent les avions décoller en rêvant et vivent dans la rue en vendant des sacs plastiques. Après une rafle policière violente où l’un des leurs trouve la mort, ils décident de fuir en Europe, cachés dans le train d’atterrissage d’un avion. Avant leur départ, ils écrivent une lettre aux « responsables d'Europe », les suppliant de les accueillir et de les aider. Cette lettre sera retrouvée à côté de leurs cadavres dans les cales glacées de l’avion.

Avec : Doyen Pathé DIALLO, Mamadou BALDÉ, Mariam SYLLA, Mamadou CAMARA, Sory Kandia KOUYATÉ, Amy BOÏRO, Fatouma KANTÉ, Balamoussa FOFANA, Ceydouba KOUMBASSA, So BAÏBO, Diaraye KOUYATÉ

Son : Philippe FABBRI
Montage : Gahité FOFANA, Marielle BABINET, Olivier GOURLAY
Musique originale : Sory Kandia KOUYATÉ, Sékou KOUYATÉ
Production : Arte France cinéma, Bafila Films, Key Light.
Avec la participation du Ministère des affaires étrangères, Fonds Image Afrique et le soutien du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud (OIF).

FESTIVAL DU FILM DE FRIBOURG, FIFF 2006 (Suisse)
* Prix Oikocrédit "pour le regard, à la fois tendre et désillusionné, que pose le réalisateur Gahité Fofana tant sur ses personnages que sur le continent Africain, lâché à la dérive". (Le jury international du FIFF 2006)

OPEN DOEK FILM FESTIVAL 2006
* PRIX SIGNIS