Yamo


Où sont les 16 premières années de ma vie, se demande le réalisateur ? Il se réveille sans passé. Son imagination devient mémoire et la réalité devient imagination comme dans un rêve où il nage anxieux, fatigué. Il filme sa mère Nawal, sa soeur Rima et son frère Rayan dans leur maison "hôtel". Chacun vit dans ses frontières qu'il protège. La famille ressemble tellement à ce pays où elle vit, le Liban. Silences, non-dit, explosions, négociations. Nawal ne parle pas. Ses journées s'écoulent inexorablement de l'aube à l'aube dans un travail incessant. La mémoire du réalisateur se met en marche. Il recompose des souvenirs cartes postales avec Nawal, et évoque leur relation, trous dans sa mémoire, en une sorte de journal intime. Ses peurs, ses angoisses, ses doutes et sa fatigue. Il rêve que Nawal lui parle enfin. Son passé, sa vie, ses désillusions, la guerre. Son père, amour perdu dans le chaos des jours. Alors, il essaye enfin de réapprendre à vivre dans ce dialogue avec sa mère, car on dirait que Nawal est allée très loin dans son voyage et a emporté tous les siens avec elle.

Genre : documentaire
Pays : Liban
Thème : mémoire, famille
Scénario et réalisation : Rami Nihawi
Montage : Anne de Mo
Image : Maroon Asmar et Rami Nihawi
Son : Rayan Obeideyin
Production : Umam Productions et Sak A Do
avec le soutien du Fonds Francophone (OIF / CIRTEF)